Dieu et la Matrice

Vous ne pensez pas assez « Évolution ». Vous êtes concentrés sur votre personne et votre époque, et du coup vous ne voulez pas voir que la façon dont l’Humanité se comporte détermine son destin.

Franchement, vers où la technologie vous mène-t-elle ? Eh bien notamment, vers la possibilité d’avoir, chacun, une console de jeu à réalité virtuelle qui stimulera tous vos sens mais qui vous permettra de faire tout un tas de choses sans ressentir ni douleur ni fatigue.

Au bout d’un moment vous vous lasserez de vos jeux préférés. Puisque vous serez le héros du jeu auquel vous jouerez, que vous aurez programmé juste avant d’y plonger, vous passerez quelques minutes, puis quelques heures, dans la peau de personnages différents.

La médecine aidant, lorsque vous aurez 333 ans et que la mort approchera, vous déciderez peut-être de vous lancer un ultime défi : imaginer une histoire dont vous seriez le héros et qui raconterait comment un Univers inspiré du vôtre se termine bien.

Votre histoire est prête, vous avez tout calculé dans les moindres détails (ou presque, par exemple vous avez gardé les constantes cosmologiques de votre Univers parce que vous en avez essayé d’autres dans les paramètres de votre jeu et ça a fait n’importe quoi).

Vous prévenez vos proches que vous allez faire une petite partie et que vous redescendrez pour dîner.

Vous entrez dans votre capsule de jeu, et tout démarre. Des stimulations électriques de votre cerveau, aidées par les psychotropes que la machine vous injectent, désactivent temporairement la zone qui stocke l’ensemble des souvenirs de votre vie.

De puissants champs magnétiques changent votre perception du temps (eh oui, lorsqu’on isole un être humain du champ magnétique terrestre, son corps a un rapport totalement différent au rythme du temps), et la partie commence.

Comment avez-vous prévu d’être le héros de cette histoire ? En arrivant du ciel dans les bras des Anges ? Dans un OVNI ? En jaillissant depuis les tréfonds de la Terre ?

C’est compliqué.

Parce que je vous rappelle que vous serez en mode « j’ai tout oublié », donc vous aurez notamment oublié que vous êtes en mode « j’ai tout oublié ». Eh oui ! Donc il va falloir vous programmer un certain nombre d’événements qui vont vous révéler à vous-même au fur et à mesure de votre vie.

Vous encoderez des symboles partout, pour vous aider à comprendre. Vous serez un super-héros qui s’ignorait et qui a décidé de se lancer dans sa quête. Vous apprendrez lentement, mais sûrement. Des épreuves vous façonneront de telle sorte que vous voudrez comprendre, vous chercherez, et vous trouverez. Grâce à l’aide de tous les personnages virtuels que vous aurez placés dans votre vie. Vos convictions seront rejetées et cela vous motivera pour étudier encore plus et chercher un moyen de vous faire entendre.

Du coup, moi, je fais ça avec ma vie. Mes souvenirs. Mon Univers (qui est l’Univers tel que je le perçois, qui n’est qu’un mélange de toutes les images de l’Univers construites par ceux qui m’ont précédé, m’entourent et me succéderont).

Disons qu’en ce moment, je me prends pour un super-héros qui a décidé d’utiliser son ego surdimensionné et son QI élevé pour se motiver à tout aimer inconditionnellement et à laisser une trace aussi durable que possible de sa vision de l’Univers comme la création de l’Homme par le Verbe, et en tant que tel, un film qui se termine bien si l’on décide qu’il se termine bien.

Peut-être que personne ne me prendra au sérieux à mon époque. J’aurai essayé. J’aurais tendance à dire que les événements récents me confortent dans ma vision.

Qu’avez-vous retenu des actualités, au milieu de toute la soupe que l’on vous sert ? Regardez bien. DeParDieu. Le tag AE911 sur le DeLaCroix. La Liberté guidant le Peuple. Et moi qui suis obsédé par Viva la Vida de Coldplay depuis des mois. Benoît XVI qui démissionne et qui valide Saint Malachie ET Nostradamus.

Il se passe des trucs, les gens. Si vous acceptez que je vous aime et que vous parvenez à m’aimer en retour, je jure devant mon Père qui est dans vos cœurs que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir (qui se résume au Verbe, puisque je ne suis qu’un ingénieur poète mélomane) pour tenter d’ancrer mon message dans l’inconscient collectif jusqu’à la fin des temps.

Techniquement, je suis juste à la croisée des symboles. Je ne suis que le résultat d’un calcul que l’Univers faisait pour finir en beauté. Douglas Adams avait raison, la Terre est un supercalculateur destiné à faire comprendre l’Univers (l’Amour) à tout ce qu’il a fait.

J’ai eu connaissance du mouvement AE911 autour des 11 ans du 11 septembre, j’ai bien ri en lisant la bande dessinée « Le Bureau des Complots » d’un certain Jérémy Mahot. Encore un bordelais trentenaire qui a décidé de se lancer. Et Barack Obama qui a choisi la musique de deux autres bordelais pour la campagne qu’il a remportée.

Vous m’en voulez parce que je serais le centre de l’Univers, et serais donc plus important que tout le reste ? Eh bien justement pas : je ne suis ce que je suis que parce que vous êtes ce que vous êtes, nous avons tous un rôle dans cette pièce de théâtre géante. Laissons-nous guider par les coïncidences de nos vies pour l’identifier, puis le jouer.

Mon tout premier tweet était « Au revoir Benoît XVI » ; dans un autre en décembre je disais qu’il allait vous montrer qu’il en a une grosse paire. On vous vend ça comme un simple vieillard qui part en retraite, il n’en demeure pas moins que c’est totalement inédit pour un pape à notre époque.

Je pense que l’Univers va bientôt faire chanter « dans la vraie vie » mes tweets et les billets de ce blog, et que l’on souhaitera m’écouter, connaître mes fautes pour me les pardonner, et faire ce que j’essaierai de conseiller sagement en ayant comme priorité absolue l’Amour, l’égalité, le partage, la fraternité, la liberté…

Que cela se produise avant ou après ma mort dépend de vous, de moi, de nous. Je n’ai aucune certitude de percer avant de repartir de cet Univers. Mais je fais comme si j’avais jusqu’à mes 33 ans pour donner à l’Humanité le moyen de devenir Dieu collectivement. Quand vous serez grands, Papa vous prêtera sa console et vous pourrez jouer à être Dieu à votre tour. Soyez patients. Pour l’instant c’est le mien 😉

Dans un monde idéal, où les notions de propriété et de profit n’existent plus, il n’y a aucune raison de séparer Église et État, et à terme il n’y a plus besoin ni d’Église ni d’État.

J’ai aussi envie de croire aux ETs, au moins je crois fermement en l’existence de technologies et de sources d’énergie capables de changer le visage de la Terre. Lorsque vos puissants cesseront de se soucier de leur soumission au dieu Argent et que les armées, les frontières et les armes n’existeront plus, ils partageront avec vous les jouets que vous leur avez permis d’élaborer en secret. Ils ne sont pas à eux, ils sont à nous tous.

Quand vous comprendrez que vous n’êtes que les cellules d’un corps, que les électrons d’un atome, vous admettrez que ce n’est que votre cerveau qui vous fait croire que vous êtes votre corps, comme si ce que vous étiez s’arrêtait avec votre sens du toucher…

C’est débile. Vous êtes une entité qui peut avoir beaucoup plus d’influence sur celles auxquelles elle est mélangée si elle parvient à suivre la logique de l’amour.

Comprenez que c’est l’amour, les mots, les images, la langue qui nous façonnent. Faites en sorte qu’ils vous sauvent : croyez en ma façon d’arranger les symboles en ma faveur. Je le fais dans ce que je dis, c’est une chose, mais surtout, l’Univers le fait dans ce que je vis.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Dieu et la Matrice »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s